Ma Photo
Blog powered by Typepad

juin 2006

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

« La montagne accouche d’une souris | Accueil | The rat race »

Commentaires

Michel Ickx

Merci Tilly,
Non, je ne l'avais pas lue, mais c'est chose faite à présent. Il es bon d'entendre tous les arguments et Piere Bilger analyse très bien la situation sans tomber dans aucune démagogie et sans vouloir donner de leçons aux autres.

Toutefois ce qui ne me convainc guère dans les déclarations de certains PDG, c'est l'arrogance qui ne correspond pas aux tendances de l'entreprise du XXIème siècle: la participations des employés au succès de l'entreprise, la motivation et la position de "coach" du leader.

Déclarer "J'ai multiplié le chiffre d'affaires par quatre, nous sommes en Chine" etc., comme si tout cela avait été le fait d'un seul homme est un peu "gros". Si l'on ajoute ce genre de déclarations à l'écart qui paraît excessif entre les sommes perçues, on ne doit pas s'étonner de créer du scandale et des réactions émotionnelles ou même démagogiques.

Même si ce que l'on reproche à ces PDG ou aux conseils d'administration était économiquement justifiable, les déclarations de Claude Bernard me semblent manquer de sensibilité dans le cadre social actuel.

De toute façon, dans toute cette polémique, c'est le système tout entier qui est en question. George Soros qui s'est bénéficié bien plus encore de ce système, a lui-même reconnu qu'il ne le défendait pas et qu'il ne le voyait pas viable à long terme. Ce réalisme et ce refus d'hypocrisie, alliés à ses efforts pour aider les pays de l'Est font de lui une personnalité pour le moins intéressante et pas courante.

tilly

Evidemment tout à fait d'accord avec vous, Michel. Avez-vous vu la note de Pierre Bilger http://www.blogbilger.com/
du 25 avril (votre billet est antérieur) ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.